22 septembre 2014

Changement d'adresse et mue automnale !

Chères lectrices, chers lecteurs, je suis venu vous dire que je m’en vais, mais pas au vent mauvais comme le dit si bien Verlaine... Le blog change de contenant (mais pas de contenu !) et est désormais consultable à cette adresse : http://disvinblog.wordpress.com/      
Posté par jnrieffel à 09:36 - Commentaires [0] - Permalien [#]

12 septembre 2014

Dégustation de rentrée !

Quelques beaux coups de canon (du gros calibre !) pour lancer la rentrée bachique ! Illustration :   Par ordre d'apparition à table ce jeudi 11 septembre : - Champagne Grand cru, Le Mesnil "cuvée Sublime", 2005 - Champagne Grand Cru, extra-brut VP, Egly-Ouriet, (dégorgé en 2012) - Chablis Grand Cru "La Moutonne", Domaine Long-Depaquit, 2007 - Côtes du Rhône, Château de Fonsalettes, 1998 - Chateauneuf du pape, Château de Beaucastel, 2001 - Ribera del Duero "Cosecha Unico", Vega Sicilia,  1999 -... [Lire la suite]
Posté par jnrieffel à 11:47 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
10 septembre 2014

Thivin, c'est divin !

Le Côte-de-Brouilly est le plus méridional des crus du Beaujolais : il puise sa dénomination du Mont Brouilly, sorte de mamelon qui fait saillie au milieu du vignoble du Beaujolais qui a été reçu en récompense par Brulius, lieutenant victorieux de l'armée romaine (ce qui donne une idée de l'époque à laquelle remonte les premières vignes...). Les vignes de la Côte-de-Brouilly nappent les flancs de ce Mont. Au sommet (484 mètres), s'élève la chapelle « Notre Dame aux Raisins » érigée pour protéger les vignes contre ses... [Lire la suite]
Posté par jnrieffel à 20:25 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
03 septembre 2014

"En septembre, en attendant la suite"... la maturité des raisins, il se peut, qu'arrive la limite !

    "Vendanges, joies précipitées, urgence de mener au pressoir, en un seul jour, raisins mûrs et verjus ensemble. Rythme qui laisse loin la large cadence des moissons. Plaisir plus rouge que les autres plaisirs. Chants, criailleries enivrées, puis silence, retraite du vin, sommeil du vin neuf, cloîtré, devenu intangible, Retiré des mains tachées qui miséricordieusement le violentèrent." Colette      
Posté par jnrieffel à 21:14 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
01 septembre 2014

Le goût du jaune comme un parfum de rentrée scolaire...

« Savagnin, ce nom seul avec ses échos incongrus de « savane », ou de latin, ce savagnum qui signifierait sauvage » écrivait le poète Jean-Claude Pirotte (Les contes bleus du Vin). Le savagnin est un cépage mystérieux qui mûrit en silence pendant au minimum 6 ans et 3 mois dans les fûts jurassiens, comme assoupi dans une secrète solitude, dans une léthargie alchimique. La porosité du bois provoque la disparition d'environ 40 % du volume de vin initial, ce qui fait le bonheur des séraphins « cavicoles »... [Lire la suite]
Posté par jnrieffel à 14:21 - - Commentaires [0] - Permalien [#]